Unir ses forces

Les conflits sont fréquents dans le secteur de la construction en Allemagne. C’est une situation que l’équipe du projet Tunnel A7 d’Altona veut changer : elle cherche donc des formes inédites de collaboration. 

Quand Jan Göttsche apprend, le 21 décembre, la décision d’attribution du contrat pour le grand projet du tunnel de l’A7 d’Altona, cette nouvelle ne représente certainement pas uniquement un succès d’acquisition, le plus important de l’année 2020, marquée par la pandémie. Pour lui personnellement, il s’agit probablement aussi d’un moment particulier, après une intense phase d’offre pendant laquelle pas mal de choses se sont déroulées différemment que pour beaucoup d’autres projets au cours de sa carrière. 

Ces dernières décennies, la législation allemande sur les marchés publics a généré une culture du conflit. L’offre la mieux-disante étant automatiquement retenue dans un pur processus d’appel d’offres, il arrive fréquemment que les intérêts des parties ne soient pas alignés sur les mêmes objectifs. De plus, l’ouvrage tel qu’il a été défini dans l’appel d’offres diffère souvent considérablement du résultat final. Les conflits sont donc pratiquement préprogrammés. A fortiori, lorsque chacun ne s’intéresse qu’au succès de sa propre entreprise. 

Planification conjointe

Mais imaginons que des personnes se retrouvent avec l’intention déclarée de travailler ensemble à la réalisation d’un projet de haute qualité qui, tout en respectant le calendrier et le budget, est au final rentable pour toutes les parties concernées ? Que se passerait-il si, pendant douze mois et plus de trente réunions de planification, ces personnes consacraient toute leur expertise à l’optimisation du projet en termes techniques et de calcul des coûts, de sorte à minimiser une grande partie des risques liés au processus de construction ? Et si ces personnes acceptaient en outre explicitement de transmettre l’esprit d’équipe ainsi créé à la phase d’exécution, afin de maintenir à tout moment des relations empreintes d’équité, d’honnêteté et de respect au sein de l’équipe de projet élargie ? 

« J’ai l’absolue conviction que nous trouverons des solutions à tous les problèmes qui se présenteront au cours de la construction. » 

Jan Göttsche, responsable de la succursale Nord-Est, Civil Allemagne 

« J’ai l’absolue conviction que nous trouverons des solutions à tous les problèmes qui se présenteront au cours des huit prochaines années de construction », estime Jan Göttsche, responsable de la succursale Nord-Est de Civil Allemagne, qui siège pour Implenia au comité de direction du consortium. Les bases de cette coopération sont jetées. Chaque partie a fait preuve de souplesse pendant la phase d’appel d’offres : la DEGES, en tant que maître d’ouvrage, a adapté l’appel d’offres à trois reprises, tandis que le consortium composé d’Implenia et de Hochtief avançait le projet d’exécution de sa propre initiative. Cette approche a permis d’exploiter des potentiels d’optimisation, par exemple en ce qui concerne la durée des travaux et les solutions alternatives pour les fondations du tunnel, tout en répartissant les risques de manière équilibrée, notamment par le biais d’un accord de révision des prix et d’ajustements de la convention de prestations. « Mais c’est surtout la volonté manifeste d’explorer de nouvelles solutions contractuelles qui nous a soudés en tant qu’équipe », explique Jan Göttsche. « Il s’agit maintenant de transmettre cet esprit à l’équipe de projet élargie, qui comptera dans quelques mois une centaine de personnes. » 

Objectif : changement de culture

Pour y parvenir, les participants au projet ont notamment l’intention d’élaborer les lignes directrices d’une culture de coopération. Ils travailleront d’ailleurs sous un même toit : le nouveau bureau à proximité immédiate du chantier offre suffisamment d’espace pour accueillir les collaborateurs du maître d’ouvrage et ceux de la direction / supervision des travaux, de même que l’équipe du consortium. Tous les locaux seront utilisés en commun, ce qui garantira un échange constant à tous les niveaux. Les conditions pour la réussite du projet ne pourraient donc pas être meilleures.  

Tunnel A7 Altona

Projet : Tunnel antibruit de 2230 m et élargissement de l’autoroute A7 à huit voies 
Montant total : EUR 580 millions  
Durée prévue des travaux : huit ans 
Partenaires au sein du consortium : Implenia / Hochtief 
Part d’Implenia : 35%, direction commerciale 

Visitez le site web du projet